Koons ou pas koons ? Quid alors de Kusama ???

Tags: , , , ,

La polémique actuelle sur l’exposition de Jeff Koons au château de Versailles est fatigante tant elle repose sur des leviers faciles à actionner, et confirmant l’inculture de ceux qui espèrent bien avec leur pseudo exaspération virginale, en faire leurs choux gras en rentrant dans un moule d’autant plus simple qu’ils n’auront pas contribué à l’élaborer. Qu’il est facile et démago en effet de reprendre la prétendue exaspération des "âmâteurs d’art"…

Le fond du problème relève de plusieurs choses mais un minimum d’honnêteté amènerait ces prétendus journalistes à reconnaître que ce qu’ils reprochent à Koons est avant tout sa capacité à organiser le scandale comme une opération RP (mais après tout, qu’est-ce d’autre depuis Marcel Duchamp que l’art contemporain ?! Et que diraient-ils alors de Damien Hirst ???).

Une seule illustration à cela : il y  a 2 mois, avec des amis, je visitais l’exposition de Yayoi Kusama investissant (défigurant pour certiains) la grande Halle de la Villette.Yayoi Kusama Dots Obssession (Paris La Villette, august 2008)

Malgré le caractère iconoclaste d’une artiste d’autant plus agréablement dérangée que la moitié de sa vie en hopital psychiatrique la confirme, personne n’a trouvé à redire. (Il est vrai qu’alors, peu de supports en dehors de Télérama ont dû notifier cette exposition, et c’est toute la différence).

Et pourtant en matière de "gonflette" (sic !!), Koons n’en est pas encore au niveau de Kusama !! :-)

Faire une réponse